Le général Mostafa Mohammad Najjar, ministre iranien de la Défense, a affirmé aujourd'hui jeudi dans une entrevue avec notre correspondant de l''IRNA à Gorgan, chef lieu de la province du nord de l'Iran "Golestan ": «Israël est trop faible et vulnérable pour pouvoir attaquer la République Islamique d'Iran ; les prétentions du régime sioniste tentent davantage de couvrir leurs points faibles et les crises internes intenses qui secouent depuis ces dernières années le Liban, la Palestine et la Jordanie. »
Selon le ministre iranien de la Défense, en célébrant le soixantième anniversaire de la création de leur régime, les sionistes essaient de détourner l'attention de l'opinion publique internationale de sa faiblesse, de la corruption de ses responsables politiques et de la confrontation qui les attend avec les forces de la Résistance.

Le général Mostafa Mohammad Najjar a rappelé que la République Islamique d'Iran, en vertu de sa Constitution, a comme priorité la défense des pays musulmans et c'est pourquoi Téhéran «offre son appui au Liban uni et soutient la volonté et le vote du peuple et les efforts de tous les partis de ce pays, en même temps qu'il considère comme pernicieuse toute ingérence étrangère»

Le ministre a signalé que la politique fondamentale de la République Islamique, c'est la défense du pays et qu'elle est totalement préparée à toute agression et à faire en sorte que l'agresseur se repentisse».

« L'Iran est un pays puissant dans la région et il est doté d'un pouvoir suffisant lui permettant de défendre l'intégrité territoriale de ses territoires et sa souveraineté nationale»a-t-il souligné.

Sur la décision politique américaine de doter le régime israélien d'un nouveau système de radars sophistiqué capable de faire face aux missiles iraniens "Shahab", le ministre a ironisé sur cette décision soulignant que «quand depuis déjà soixante ans depuis la création du régime sioniste, les sionistes usurpent les territoires palestiniens et implante le régime sioniste au coeur même du monde musulman, l'impérialisme n'a pas réussi encore à changer la nature militaire et autoritaire de ce régime pas plus qu'il n'est arrivé à le légitimer".

Toujours selon le ministre iranien de la Défense, le régime sioniste a constantement essayé «de favoriser l'iranophobie», de se créer des ennemis « hypothétiques et virtuels » et de «profiter des contribuables américains».

Il a conclu en condamnant l'attitude du régime sioniste qui a utilisé les Etats-Unis comme «source de financement de ses budgets et qui couvre ses dépenses pour dominer le monde musulman », et il importe de resituer l'affaire du système de radars «dans cette perspective».

Pour le ministre iranien de la Défense l'instabilité de la région est due «aux ingérences des pays étrangers

Le général Mostafa Mohammad Nayyar, ministre iranien de la Défense, dans une réunion avec les différents états-major a imputé l'instabilité de la région aux ingérences des pays étrangers.

« Ceux qui ont ourdi des plans depuis plusieurs années pour provoquer l'insécurité et la mort de civils innocents et qui pronostiquaient au Liban un été chaud, sont les principaux responsables des événements du Liban »a-t-il ajouté accusant les Etats-Unis et le régime Israélien d'être ceux qui provoquent les crises en Irak et en Afghanistan.

Pour le ministre iranien, Washington parle d'un côté de sécurité, de paix et de stabilité, tandis que de l'autre il mobilise dans toute la région tous ses milieux politiques, militaires et d'information pour créer des tensions au Liban.

Le général Mostafa Mohammad Nayyar a terminé en assurant que «la clé de la sécurité, de la paix et de la stabilité dépend du fait que la sécurité de la région soit gérée de manière indigène» soulignant que «par l'unité et la cohésion des pays de la région nous parviendrons à la matérialisation d'une sécurité globale».


Vendredi 16 Mai 2008
http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir